Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 21:22

Comme une épice incendiaire dont on aurait par mégarde saupoudré un pudding trop sucré, Stéphane Guillon se tenait, fidèle au poste, au côté de Stéphane Bern, prêt à dégainer son portrait à l’acide dans Le Fou du Roi sur France Inter, ou dans feu 20h10 pétantes  sur Canal +. Quand le grand public l’y découvrit, dans les tièdes années flottantes qui suivirent les heures de gloire de Nulle Part Ailleurs, aux temps héroïques des Nuls et d’Antoine de Caunes, la comparaison était difficile à tenir. Comme tous les humoristes dont le fonds de commerce est la provocation à tout prix, le trait doit être assassin, mais le résultat obtenu dépend grandement de l’arme choisie : tronçonneuse ou fleuret moucheté. Il semblerait pourtant que la lame se soit affinée, comme on peut l’entendre sur France Inter chaque matin à 7h55, 
Et puis, quelqu’un qui préfère l’humour noir à l’humour gras et qui se réclame de Desproges ne peut être foncièrement mauvais. « Mais qui ne se réclame pas de Desproges ? », objectera-t-on avec raison. Certes, se placer sous son patronage peu contrariant de disparu ne signifie pas l’égaler, mais le caricaturiste bénéficie aussi de la protection d’un autre bon génie : admirateur et admiré de ce jubilatoire artificier du verbe qu’est Luchini, faisons-lui donc crédit d’un vrai talent. 
Son mélange poivre et sucre ne laisse en effet pas indifférent : s’il n’est pas toujours aisé de le déguster sans grimace, il manque de moins en moins de sel. A moins que nos palais ne s’y soient faits. 
A vérifier ce soir au Centre des Congrès.

 Publié dans l'Union sous nom marital le 17 janvier 2009 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Paulerville - dans Culture - rencontres
commenter cet article

commentaires

Anne Paulerville

  • : La danse du sens
  • La danse du sens
  • : Ce site est un book en ligne où sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008. La consultation par catégories facilite la lecture.
  • Contact

Il paraît que le sens peut danser sur les mots


Ceci est un book en ligne. Y sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008, toujours au minimum une semaine après leur publication, afin d'y être consultés si besoin est.
La lecture par catégories facilite l'approche.

Nota bene
Ces textes furent rédigés pour une presse dite populaire : la prise en compte du lectorat limite donc l'usage des références culturelles et des figures stylistiques.



Recherche

Archives