Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 01:16

 Samedi 9 mai, à l’occasion de la Journée de l’Europe, le Grand Théâtre ouvre ses portes au public pour une découverte des métiers de la scène et des nouveaux talents rémois.

C’est la troisième année que le Grand Théâtre de Reims, comme les 25 scènes qui font partie de la « Réunion des Opéras de France », participe à la journée « Tous à l’Opéra » : une découverte renouvelée tous les ans des métiers de la scène lyrique. Jusqu’à présent, elle avait lieu en février, mais cette année, l’opéra étant un art éminemment européen, elle coïncide avec la journée de l’Europe : il n’est pas rare en effet qu’une même œuvre lyrique réunisse un compositeur allemand, un librettiste italien qui s’inspire d’une pièce française, sans oublier les solistes et les chœurs ou les orchestres qui les accompagnent, souvent encore issus d’autres nationalités.
Il s’agit de montrer l’opéra sous un visage moins austère, moins intimidant ; de prouver qu’il peut être accessible à tous, quelle que soit la génération, quel que soit le bagage culturel. « Il ne faut pas confondre « Tous à l’opéra » avec la Journée du Patrimoine » précise Caroline Mora.  « Il n’y a pas de visite organisée du bâtiment lui-même, bien que divers lieux habituellement fermés au public lui soient ouverts. Ces journées accueillent, outre les habitués, un très nombreux public attiré par l’aspect insolite de la manifestation. Chaque année est axée sur un thème différent : la première était organisée autour de l’activité chorale (chœurs d’enfants, chœur Nicolas de Grigny). La seconde  permit  de découvrir les métiers techniques qui entourent la scène. Cette année, il s’agit d’un partenariat avec le Conservatoire à Rayonnement Régional qui met en lumière les « graines d’artistes » et les étapes qui mènent de l’apprentissage à la maîtrise des métiers de l’opéra.»
Outre les représentations données par les classes de chant, de cuivres, de danse et l’ensemble vocal d’enfants du Conservatoire, des artistes invités seront également présents : la chanteuse lyrique Addoun Tunc ; Faenza, au théorbe et au chant ; Viva, ensemble vocal. Mais il y aura aussi des ateliers au cours desquels on pourra s’initier à l’art du maquillage de scène, essayer des costumes, le tout avec des séances de photos souvenirs. Sans oublier l’exposition des travaux d’élèves du lycée Gustave Eiffel notamment qui témoignent de leur découverte de l’art lyrique.


Publié dans l'Union sous nom marital le 2 mai 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Paulerville - dans Culture - opéra
commenter cet article

commentaires

Anne Paulerville

  • : La danse du sens
  • La danse du sens
  • : Ce site est un book en ligne où sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008. La consultation par catégories facilite la lecture.
  • Contact

Il paraît que le sens peut danser sur les mots


Ceci est un book en ligne. Y sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008, toujours au minimum une semaine après leur publication, afin d'y être consultés si besoin est.
La lecture par catégories facilite l'approche.

Nota bene
Ces textes furent rédigés pour une presse dite populaire : la prise en compte du lectorat limite donc l'usage des références culturelles et des figures stylistiques.



Recherche

Archives