Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2010 7 31 /01 /janvier /2010 22:37


Marianne Faithfull lit des sonnets de Shakespeare : quand des légendes se rencontrent.

Hier soir, les spectateurs de la Comédie purent entendre vibrer des sonnets au sommet. Marianne Faithfull, égérie des Rolling Stones dans les sixties, qui incarna aussi l’Ophélie d’Hamlet au cinéma, prêtait le velours tamisé de sa voix à des poèmes de Shakespeare.
Seules la blondeur de la chanteuse et celle du violoncelle qui l’accompagne éclairent la salle obscure. Avec la sobre silhouette toute de noir vêtue, palpite la présence de tout un univers aussi sulfureux que les textes diaboliquement ambigus du grand Will. Poèmes d’amour, certes, mais mots d’esprit aussi, acerbes, souvent. Un peu comme si le Ronsard du « Mignonne allons voir si la rose » s’était acoquiné avec un humoriste irrévérencieux. Jamais son lyrisme, bien gardé par quelques pointes de cynisme, ne sombre dans la guimauve de la mièvrerie.
Mais le charme de la soirée tient autant au génie de l’auteur de Roméo et Juliette et à la voix légendaire qui l’incarne qu’au talent du violoncelliste Vincent Segal qui ponctue chaque poème d’un petit intermède rayonnant de chaleur : tantôt basse continue baroque tout droit sortie des concertos de Bach ou luth d’un poète de la Renaissance, tantôt pincé comme une mandoline ou grinçant comme une guitare électrique, ce violoncelle-là se métamorphose d’un coup d’archet magique. Et l’on se livre sans broncher aux charmes joints de la lyre et de la muse du poète.

Publié dans l'Union sous nom marital le 17 décembre 2008

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Paulerville - dans Culture - rencontres
commenter cet article

commentaires

Anne Paulerville

  • : La danse du sens
  • La danse du sens
  • : Ce site est un book en ligne où sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008. La consultation par catégories facilite la lecture.
  • Contact

Il paraît que le sens peut danser sur les mots


Ceci est un book en ligne. Y sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008, toujours au minimum une semaine après leur publication, afin d'y être consultés si besoin est.
La lecture par catégories facilite l'approche.

Nota bene
Ces textes furent rédigés pour une presse dite populaire : la prise en compte du lectorat limite donc l'usage des références culturelles et des figures stylistiques.



Recherche

Archives