Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 14:33
http://img.ozap.com/01027266-photo-l-allee-du-roi.jpg

Dominique Blanc et Didier Sandre. 
Photo extraite du film envoûtant de Nina Companeez, 
tiré de la biographie romancée de Françoise Chandernagor, 
L'Allée du Roi





Il n’y eut pas que sur les champs de bataille que le Roi Soleil multiplia les conquêtes. Le pouvoir ouvre décidément bien des portes, celles des boudoirs comme les autres.
Durant les 72 ans de son règne, depuis un premier amour contrarié et un mariage forcé avec sa royale cousine espagnole (oui, même les rois peuvent être sentimentaux), les favorites se succèdent. 
Mais la dernière sut le garder : quatorze ans après l’avoir rencontrée, le roi Soleil, à peine veuf, épousa en secret Madame de Maintenon, le 9 octobre 1683. Ou comment on peut naître sur la paille d’une prison, et finir accoudée au trône du plus illustre roi de France.
Accoudée seulement, car le mariage, bien que connu de toute la cour, resta secret pour le peuple : Madame de Maintenon ne fut pas reine, mais épouse morganatique.
Petite fille du poète Agrippa d’Aubigné, elle naquit d’un père qui goûta du cachot pour dettes et de plus sombres affaires. Bientôt orpheline et sans un sou, la jeune Françoise fut placée chez une rude parente, puis au couvent.
A seize ans, elle rencontra le poète satirique Scarron, difforme et de 26 ans son aîné, qui lui donna le choix : l’épouser, ou lui offrir sa dot pour entrer dans les ordres. Elle préféra le vieux mari infirme au cloître, et bientôt veuve, devint la gouvernante des enfants que le roi eut avec la Montespan. Sa culture et sa douceur attirèrent l’attention du monarque. 
En souvenir de sa jeunesse précaire, elle fonda le pensionnat de Saint-Cyr pour les jeunes filles nobles mais pauvres. Sous son influence, les dernières années de Louis XIV devinrent plus austères, ce qui ne la fit guère aimer de bien des courtisans qui préféraient les fastes étincelants des débuts.

 
Publié dans l'Hebdo du Vendredi le 9 octobre 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Paulerville - dans Chronique : La date du jour
commenter cet article

commentaires

Anne Paulerville

  • : La danse du sens
  • La danse du sens
  • : Ce site est un book en ligne où sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008. La consultation par catégories facilite la lecture.
  • Contact

Il paraît que le sens peut danser sur les mots


Ceci est un book en ligne. Y sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008, toujours au minimum une semaine après leur publication, afin d'y être consultés si besoin est.
La lecture par catégories facilite l'approche.

Nota bene
Ces textes furent rédigés pour une presse dite populaire : la prise en compte du lectorat limite donc l'usage des références culturelles et des figures stylistiques.



Recherche

Archives