Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 10:24


http://bellaciao.org/fr/IMG/jpg/Le_vent_se_leve6.jpg  
Extrait du film : « Le Vent se lève » de Ken Loach
 
Le 28 mars 1800, l’acte d’union de l’Irlande à la Grande-Bretagne est voté par le parlement, créant ainsi le Royaume-Uni. Depuis cette date, protestants unionistes et catholiques indépendantistes ne cessent de multiplier les sujets de discorde. 
Il fallut attendre la Première Guerre Mondiale pour que les Irlandais profitent de l’aide de l’Allemagne pour obtenir l’indépendance du sud du pays (Voir sur le sujet le très beau film de Ken Loach, « Le Vent se lève », sorti en 2006, ou "La Fille de Ryan" de David Lean, somptueux).
Mais ce mois-ci encore, les guerres de religion n’en finissent pas de se rejouer, et les affrontements demeurent toujours aussi violents en Ulster. Entre terrorisme et misère, il en faut peu pour que les rancoeurs se cristallisent de nouveau, et le film bouleversant de Jim Sheridan, « Au nom du Père », avec Daniel Day-Lewis, ou celui de Steeve McQueen, « Hunger » sorti l’an dernier, demeurent hélas encore d’actualité.  
Il y a dix jours, le 17 mars, on fêtait pourtant joyeusement la Saint Patrick, que les Irlandais ont choisie pour célébrer leur fête nationale à grandes rasades de bières, de chants et de violons endiablés. Si cette tradition demeure, c’est que les Irlandais dispersés à travers le monde sont plus nombreux que ceux restés dans leur île, depuis qu’une effroyable famine en 1845-47 en tua un million et demi et en contraignit des millions d’autres à l’exil. 
Tous éprouvent donc le besoin de manifester leur attachement par-delà l’éloignement. 
Il faut dire que cette île perdue à l’extrémité de l’Europe est aussi belle que rebelle, aussi verte que rocailleuse, aussi rugueuse que musicale.
Le sympathique Cromwell disait d’ailleurs à propos du Burren, une contrée rocheuse et pelée de l’ouest du pays : « Ici, il n’y a pas assez d’eau pour noyer un homme, pas assez de bois pour le pendre, et pas assez de terre pour l’enterrer. »
 
 
 Publié dans l'Hebdo du Vendredi le 27 mars 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Paulerville - dans Chronique : La date du jour
commenter cet article

commentaires

Anne Paulerville

  • : La danse du sens
  • La danse du sens
  • : Ce site est un book en ligne où sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008. La consultation par catégories facilite la lecture.
  • Contact

Il paraît que le sens peut danser sur les mots


Ceci est un book en ligne. Y sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008, toujours au minimum une semaine après leur publication, afin d'y être consultés si besoin est.
La lecture par catégories facilite l'approche.

Nota bene
Ces textes furent rédigés pour une presse dite populaire : la prise en compte du lectorat limite donc l'usage des références culturelles et des figures stylistiques.



Recherche

Archives