Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 13:50
http://imalbum.aufeminin.com/album/D20050428/97946_XAOVUFRAWUXI774FJFF4RNZQ1S2AMY_guadeloupe_mars_2005_068_H225556_L.jpg
Le 28 juin 1635, sous le règne de Louis XIII, les premiers colons français de la Compagnie des Iles de l’Amérique occupent la Guadeloupe. 
Découverte en 1493 par Christophe Colomb, l’île s’appelait alors Karukera, « l’île aux belles eaux ». Peuplée jusqu’au IXème siècle par les Arawaks, civilisation pacifique à qui l’on doit, paraît-il, la merveilleuse invention du hamac (rien que pour cela, qu’ils en soient remerciés), elle fut ensuite conquise par les Indiens Caraïbes ou Kalinas, nettement plus belliqueux, dont le nom a donné « cannibale » en passant par l’espagnol. 
Au début du XVIIème siècle, ils commencent  à s’impatienter de voir ces marins s’installer sur leur territoire, et le font savoir par quelques massacres énergiques : et comme il n’y a pas d’or, l’île n’intéresse que peu les conquistadors espagnols. Ils la laissent volontiers aux mains de leurs rivaux anglais et français qui s’allient contre les Indiens, leur ennemi commun. En 1641, il ne reste plus aucun autochtone en Guadeloupe. 
Commence alors le peuplement actuel, constitué majoritairement par les descendants des colons, souvent paysans pauvres de l’Ouest de la France, et ceux des esclaves débarqués par le commerce triangulaire qui se développa pendant  des siècles entre l’Europe, l’Afrique et les Antilles.
On y cultive d’abord le tabac qui acidifie les sols et les rend impropres à toute autre culture vivrière, contribuant ainsi à affamer les populations locales des pays les plus pauvres aujourd’hui encore : véritable poison pour la terre avant de l’être pour les poumons. Un argument humaniste et écologique de plus pour ceux qui voudraient arrêter de fumer.



Publié dans l'Hebdo du Vendredi le 26 juin 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Paulerville - dans Chronique : La date du jour
commenter cet article

commentaires

Anne Paulerville

  • : La danse du sens
  • La danse du sens
  • : Ce site est un book en ligne où sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008. La consultation par catégories facilite la lecture.
  • Contact

Il paraît que le sens peut danser sur les mots


Ceci est un book en ligne. Y sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008, toujours au minimum une semaine après leur publication, afin d'y être consultés si besoin est.
La lecture par catégories facilite l'approche.

Nota bene
Ces textes furent rédigés pour une presse dite populaire : la prise en compte du lectorat limite donc l'usage des références culturelles et des figures stylistiques.



Recherche

Archives