Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 13:45
 http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/52/Summer_Solstice_Sunrise_over_Stonehenge_2005.jpg 
  Solstice d’été aux mégalithes de Stonehenge, Angleterre


D’abord, c’est le solstice d’été, le jour le plus long de l’année, quand le soleil (sol) semble s’arrêter (sistere, en latin). Et forcément, nous autres humains en mal d’absolu, ne pouvons pas laisser passer le moindre superlatif sans le célébrer par des pierres alignées ou des danses endiablées.
Mais si la date scientifique est le 21, elle fut symboliquement fixée au 24 juin, où l’on allume les Feux de la Saint Jean, tradition qui perdure aujourd’hui encore çà et là. (Date symétrique de la nuit la plus longue, au solstice d’hiver, le 21 décembre, lui aussi décalé au 24, renaissance de la lumière qui coïncide pour les chrétiens avec celle du sauveur.)
Et comme partout en Europe, les fêtes païennes furent peu à peu associées au cours du Moyen Age aux fêtes religieuses. Ainsi, dans bien des campagnes, le culte des saints catholiques a-t-il remplacé celui des divinités locales et peut-il être considéré comme un polythéisme christianisé qui perdure.
Mais depuis 1982 et l’ère Jack Lang de la culture, le 21 juin, c’est surtout la fête de la musique, joyeux moment de déambulations nocturnes. Revers de la médaille : l’état des rues après beuveries, comme s’il fallait absolument salir pour que la fête soit complète, et les fines mélodies classiques ou traditionnelles de quelques violons égarés qui ont parfois bien du mal à se faire entendre, étouffées qu’elles sont par les sourdes basses des amplis pas toujours très soucieux du respect de la diversité musicale. Mais il suffit de répartir les espaces selon les décibels, pour que toutes les oreilles puissent vibrer selon leurs goûts.


Publié dans l'Hebdo du Vendredi le 19 juin 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Paulerville - dans Chronique : La date du jour
commenter cet article

commentaires

Anne Paulerville

  • : La danse du sens
  • La danse du sens
  • : Ce site est un book en ligne où sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008. La consultation par catégories facilite la lecture.
  • Contact

Il paraît que le sens peut danser sur les mots


Ceci est un book en ligne. Y sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008, toujours au minimum une semaine après leur publication, afin d'y être consultés si besoin est.
La lecture par catégories facilite l'approche.

Nota bene
Ces textes furent rédigés pour une presse dite populaire : la prise en compte du lectorat limite donc l'usage des références culturelles et des figures stylistiques.



Recherche

Archives