Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 11:14
http://absolutezone.files.wordpress.com/2008/12/pierre-desproges.jpg
Il y aura 21 ans jour pour jour demain, disparaissait le plus grand styliste de l’après-guerre : Pierre Desproges. Emporté par un cancer à 49 ans, il plaisantait sur ses métastases et affirmait, sourire en coin, quelques mois avant son départ : « Coluche est mort. Le Luron est mort. Jamais 2 sans 3. » 
Il avait la dent dure contre certains : « Marguerite Duras n’a pas écrit que des conneries. Elle en a aussi filmé. » mais cultivait des amitiés profondes se moquant de tous les clivages. Un penseur libre de tout embrigadement idéologique, ami de Bedos, de Renaud, admiré de Brassens, mais égratignant autant à droite qu’à gauche et férocement critique contre toutes les meutes, toutes les haines, même celles qui s’ignorent. On se souvient de son réquisitoire magistral contre Le Pen au « Tribunal des flagrants délires ».
Aujourd’hui que les communautarismes cautionnés par la Halde et les idéologies dominantes font régner sur l’expression publique une chape de plomb politiquement correcte qui radicalise les extrémismes, jamais il n’aurait pu se permettre d’énoncer le quart de ce qu’il a dit, et aurait été brisé, de procès en bannissement. Son honnêteté intellectuelle, son profond humanisme et son talent qui confine au génie le placent pourtant au dessus de tout soupçon. 
Comme les grands classiques, des morales de La Fontaine aux répliques cultes du « Père Noël est une ordure », il a inventé d’innombrables expressions qui sont passées dans le langage courant.
Un virtuose de la langue française, ciselant en orfèvre de savoureuses phrases, où toujours se mêle, au détour de méandres magnifiquement travaillés, une petite pointe, un glissement vers un registre familier ou grivois qui surprend et force le rire (et le respect).
Bien plus qu’un humoriste : un grand écrivain. Ses œuvres complètes ont d’ailleurs été récemment rééditées en un seul volume au Seuil. La collection Pléiade est pour bientôt. 
Etonnant, non ?


 
Publié dans l'Hebdo du Vendredi le 17 avril 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Paulerville - dans Chronique : La date du jour
commenter cet article

commentaires

Anne Paulerville

  • : La danse du sens
  • La danse du sens
  • : Ce site est un book en ligne où sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008. La consultation par catégories facilite la lecture.
  • Contact

Il paraît que le sens peut danser sur les mots


Ceci est un book en ligne. Y sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008, toujours au minimum une semaine après leur publication, afin d'y être consultés si besoin est.
La lecture par catégories facilite l'approche.

Nota bene
Ces textes furent rédigés pour une presse dite populaire : la prise en compte du lectorat limite donc l'usage des références culturelles et des figures stylistiques.



Recherche

Archives