Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 11:03
http://napoleonbonaparte.files.wordpress.com/2007/09/blog-napoleon-a-fontainebleau.jpg
Le 11 avril 1803, Talleyrand, alors ministre de Bonaparte, convainc celui-ci de vendre la Louisiane aux Américains : pour lui comme pour beaucoup de ses contemporains, les territoires français outre Atlantique ne présentaient guère d’intérêt. Au XVIIIème siècle qui venait de s’éteindre, les penseurs des Lumières hexagonales sont en effet demeurés étrangement aveugles quant à l’avenir de l’Occident en ce domaine. Pourquoi entretenir avec le voisin anglais d’incessantes querelles, « pour quelques arpents de neige » ? Cette célèbre formule de Voltaire se moquant des territoires français du Canada montre bien le profond dédain que les Français affichaient pour le Nouveau Monde. Alors tout entiers centrés sur la vieille Europe, ils étaient à mille lieues d’imaginer l’immense empire qui allait naître de cette république toute neuve, qu’ils désertaient à sa naissance, alors même que les territoires français étaient largement équivalents à ceux conquis par les Anglais, en Amérique du  Nord. 
Grâce à la lucidité de nos chers dirigeants et penseurs de l’époque, la France se débarrassa donc comme de vulgaires détritus de ce qui aurait pu devenir le plus grand pays francophone de la planète. Ainsi les collégiens du monde entier leur doivent-ils aujourd’hui de peiner laborieusement sur la prononciation de « three » et de « this », l’anglais étant devenu, du fait de cet abandon, la langue internationale, supplantant celle de Molière qui demeure encore un peu, pour la façade, le dialecte diplomatique. 
Et comme pour bien se prouver qu’en ce jour, il s’était lourdement trompé, le 1er consul Bonaparte, devenu entre temps l’empereur Napoléon, abdiqua le 11 avril 1814 par le traité de Fontainebleau, et fut exilé à l’île d’Elbe. 
Un conseil : le 11 avril, surtout, ne faites pas de politique !


 Publié dans l'Hebdo du Vendredi le 10 avril 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Paulerville - dans Chronique : La date du jour
commenter cet article

commentaires

Anne Paulerville

  • : La danse du sens
  • La danse du sens
  • : Ce site est un book en ligne où sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008. La consultation par catégories facilite la lecture.
  • Contact

Il paraît que le sens peut danser sur les mots


Ceci est un book en ligne. Y sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008, toujours au minimum une semaine après leur publication, afin d'y être consultés si besoin est.
La lecture par catégories facilite l'approche.

Nota bene
Ces textes furent rédigés pour une presse dite populaire : la prise en compte du lectorat limite donc l'usage des références culturelles et des figures stylistiques.



Recherche

Archives