Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 12:34
 http://a10.idata.over-blog.com/2/39/97/77/danse-macabre.jpg

La grippe. La peste des temps modernes. C’est toujours du voisin qu’elle vient. A la fin de la 1ère Guerre Mondiale, la grippe espagnole, pas plus ibérique que le base-ball, aurait été importée sur le vieux continent par les soldats américains et décima des milliers de ceux qui avaient réussi à survivre au déluge de feu des tranchées, comme Apollinaire, à peine remis d’une trépanation, et achevé par la déferlante de fièvre. 
Aujourd’hui, on la baptise du nom des bestioles qui nous les refilent. Au moins, elles ne risquent pas d’accuser le voisin : la grippe aviaire, la grippe porcine. Ah pardon, il ne faut plus dire porcine, pour ne pas faire de tort aux éleveurs de cochons, dans lequel, rappelons-le, tout est bon. 
A se demander si le tapage médiatique sur le sujet ne bénéficierait pas aux lobbies pharmaceutiques. Difficile pourtant aux autorités scientifiques de s’en tirer sans reproche : soit l’épidémie s’étend, et ils ont failli au sacro-saint principe de précaution. Soit elle est vite circonscrite, et on les accuse d’alarmisme.
Toujours est-il que les virus voyagent par avion, et qu’il serait bon de commencer à s’interroger sur l’énorme pouvoir de nuisance de ces monstres d’acier dévoreurs de kérosène qui contribuent davantage au réchauffement climatique et aux délocalisations sauvages qu’à l’amitié entre les peuples, quand ils ne véhiculent pas de joyeuses pandémies en moins de temps qu’il n’en fallait à un brave rat du Moyen Age pour transmettre la peste d’une rue boueuse à l’autre. Entre les voyages d’affaires de ceux qui ouvrent des usines à l’autre bout de la planète après les avoir fermées ici et les touristes en quête de piscine, de ciel bleu et de réserves folkloriques, bien parqués dans leurs villages vacances, on pourrait en épargner, des tonnes de CO2 et de H1NI dispersées dans la nature.

De quoi prendre en grippe la folie des grands airs.

 

Publié dans l'Hebdo du Vendredi le 15 mai 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Paulerville - dans Chronique : Le mot du jour
commenter cet article

commentaires

Anne Paulerville

  • : La danse du sens
  • La danse du sens
  • : Ce site est un book en ligne où sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008. La consultation par catégories facilite la lecture.
  • Contact

Il paraît que le sens peut danser sur les mots


Ceci est un book en ligne. Y sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008, toujours au minimum une semaine après leur publication, afin d'y être consultés si besoin est.
La lecture par catégories facilite l'approche.

Nota bene
Ces textes furent rédigés pour une presse dite populaire : la prise en compte du lectorat limite donc l'usage des références culturelles et des figures stylistiques.



Recherche

Archives