Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 00:40

Pendant les vacances de Pâques, le Palais du Tau organise deux ateliers destinés aux enfants où ils pourront mettre la main à la pâte et le pied dans les traces des pèlerins.

Avant l’ère de l’imprimerie puis de l’alphabétisation massive, la cathédrale de Reims est, comme toutes ses consoeurs, autant qu’un temple, un immense livre d’images destiné à illustrer l’histoire sainte pour les fidèles. On peut donc sans se lasser parcourir cette forêt de symboles médiévaux qui n’en finissent pas de se laisser déchiffrer. Et il n’est guère surprenant, à y bien réfléchir, que la cathédrale se transforme aux yeux des jeunes curieux en un gigantesque terrain d’investigation ludique à souhait. 
Le labyrinthe tout d’abord, rituel motif inscrit dans le dallage de la cathédrale en 1286, présente une forme symbolique caractéristique et permettait aux pèlerins qui le parcouraient à genoux, de mimer le chemin tortueux que peuvent emprunter les voies impénétrables que la Providence choisissait de leur faire traverser. De plus, y étaient inscrits les noms des quatre premiers architectes de la Cathédrale. Il fut malheureusement détruit il y a deux siècles.
Après une explication éclairant le sens de ces méandres, les enfants seront invités à inventer un labyrinthe et à le réaliser dans la cour en grande dimension (5 mètres carré) avec du carrelage. Ils pourront ensuite aller admirer leur chef d’œuvre du haut des tours de Notre Dame.
Le deuxième atelier, "Du crapaud à la fleur de lys" est consacré à la fleur de lys, symbole du royaume de France depuis la bataille de Tolbiac que Clovis remporta en 496 et à l’issue de laquelle, en signe de gratitude pour le Dieu des Chrétiens, il se fit baptiser et abandonna son emblème païen des trois crapauds pour adopter la fleur de lys qui représenta la monarchie française jusqu’à la chute de Charles X en 1830. 
Après un exposé historique et iconographique face à la tapisserie du « Fort Roy Clovis », oeuvre capitale pour la symbolique de la royauté, les jeunes participants pourront inventer et fabriquer leur propre écusson.


Publié dans l'Union sous nom marital le 18 avril 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Paulerville - dans Culture - patrimoine
commenter cet article

commentaires

Anne Paulerville

  • : La danse du sens
  • La danse du sens
  • : Ce site est un book en ligne où sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008. La consultation par catégories facilite la lecture.
  • Contact

Il paraît que le sens peut danser sur les mots


Ceci est un book en ligne. Y sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008, toujours au minimum une semaine après leur publication, afin d'y être consultés si besoin est.
La lecture par catégories facilite l'approche.

Nota bene
Ces textes furent rédigés pour une presse dite populaire : la prise en compte du lectorat limite donc l'usage des références culturelles et des figures stylistiques.



Recherche

Archives