Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 09:24



Jusqu’au 29 novembre, la Ville de Reims organise le Mois du Film Documentaire sur le thème « Comment vivrons-nous demain ? ». Ce ne sont pas moins de 35 films qui sont projetés soit au Planétarium de l’ancien collège de jésuites, soit à la Bibliothèque universitaire de sciences.
Ce jeudi 13 novembre, après deux autres documentaires sur la pollution au mercure et l’état de l’eau, ce sera le film tonitruant tourné par David Guggenheim sur le réchauffement climatique. On peut certes regretter qu’il tourne un peu trop autour du personnage d’Al Gore, le candidat démocrate vaincu par Bush aux élections de 2000. Mais peut-être ce détour était-il nécessaire pour attirer l’attention du public américain sur un sujet brûlant : le réchauffement climatique et son accélération tragique cette dernière décennie.
L’effet de serre dû à l’émission excessive de CO2 par les transports et l’industrie, encore aggravé par la destruction des forêts tropicales et de la végétation en général, n’en finit pas de dévoiler ses conséquences tragiques.
Quelques négationnistes s’élèvent encore pour le contester au nom des profits immédiats.
Il est urgent cependant de comprendre que le système climatique est aussi lourd à manoeuvrer qu’un paquebot, et que, s’il fait fausse route, il faudra des dizaines d’années pour redresser la barre.



Publié dans l'Union sous nom marital le 12 novembre 2008

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Paulerville - dans Culture - société
commenter cet article

commentaires

Anne Paulerville

  • : La danse du sens
  • La danse du sens
  • : Ce site est un book en ligne où sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008. La consultation par catégories facilite la lecture.
  • Contact

Il paraît que le sens peut danser sur les mots


Ceci est un book en ligne. Y sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008, toujours au minimum une semaine après leur publication, afin d'y être consultés si besoin est.
La lecture par catégories facilite l'approche.

Nota bene
Ces textes furent rédigés pour une presse dite populaire : la prise en compte du lectorat limite donc l'usage des références culturelles et des figures stylistiques.



Recherche

Archives