Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 12:44
http://tempsreel.nouvelobs.com/file/371302.jpg
"Surf attitude"    (Crédit photo "Brice de Nice" : Thibault Grabherr)

 
Attention, tenez-vous bien. Tenez-vous mieux. Un peu de tenue, tout de même ! Ben oui, une belle attitude, c’est plus joli. Le mot a été francisé en 1637 par Nicolas Poussin, grand peintre du grand siècle à partir de l’italien « attitudine ». 
Car les mots ont une histoire, voyez-vous. Une longue, sinueuse, merveilleuse histoire. Ce qui n’empêche pas quelques vautours de vouloir se les approprier. Comme Monsanto, l’ogre des OGM et consorts qui veulent breveter le vivant et privatiser les organismes, certains requins veulent aussi devenir propriétaires de noms communs, qui, par définition, appartiennent à tous. Ce fut le cas de Microsoft qui voulut s’approprier le mot « windows », qui signifie « fenêtres » en anglais depuis le Moyen Age : étymologiquement, Wind Auge, l’œil du vent. C’est maintenant au tour de deux ostéopathes près de Nantes qui ont baptisé leur institut « Centre attitude », et déposé leur géniale trouvaille linguistique : « Nous avons fait énormément de recherches pour trouver un nom original » avouent-ils sans honte. Le ridicule ne tue pas : ils sont toujours vivants… et réclament 20 000€ aux créateurs d’un centre de balnéo rémois qui ont eu le malheur d’employer ce même mot dans le nom de leur boîte.  
Ce n’est pas tant l’insondable bêtise qui est révoltante : elle a toujours existé. C’est que la justice se prosterne devant elle, et lui fasse croire que ses prétentions sont légitimes, au lieu de la renvoyer pleurnicher dans les jupes de sa maman avec toute l’ironie qu’on lui doit. Le droit a été créé pour protéger le faible contre le fort : magnifique invention. 
Mais la dérive procédurière qui la pervertit parfois dispense le pauvre d’esprit de toute argumentation. Liberté individuelle et bien commun sont mis à mal par une volonté primitive de marquer son territoire. Et en attendant que ce jugement insane soit « cassé », d’honnêtes entrepreneurs risquent de se retrouver sur la paille.


Publié dans l'Hebdo du Vendredi le 22 mai 2009
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Anne Paulerville - dans Chronique : Le mot du jour
commenter cet article

commentaires

Anne Paulerville

  • : La danse du sens
  • La danse du sens
  • : Ce site est un book en ligne où sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008. La consultation par catégories facilite la lecture.
  • Contact

Il paraît que le sens peut danser sur les mots


Ceci est un book en ligne. Y sont archivés la plupart des deux cents articles publiés dans la presse depuis octobre 2008, toujours au minimum une semaine après leur publication, afin d'y être consultés si besoin est.
La lecture par catégories facilite l'approche.

Nota bene
Ces textes furent rédigés pour une presse dite populaire : la prise en compte du lectorat limite donc l'usage des références culturelles et des figures stylistiques.



Recherche

Archives